Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00
1970 à 1980
   
Début 1970 - The Hype font la 1ère partie de Country Joe Mac Donald. Les vêtements du groupe sont particulièrement excentriques et équivoques. Visconti est Hype Man ( grande cape style superman)
Bowie est Rainbow-man ( pleins de foulards et écharpes) et Ronson est gangster-man ( costume rayé gris style année 30)… la moitié du public hurle, l’autre siffle.


6 mars 1970 – sortie du simple « The prettiest Star / Conversation piece »
En guise de cadeaux, Bowie offre les droits d’auteur de « The prettiest star » à Ken Pitt

Mars 1970 – 2ème concert de The Hype qui fut le 1er concert glam de l’histoire du rock

Mars 1970 – Anthologie « The world of David Bowie » LP reprenant l’essentiel des titres du LP « David Bowie » avec 3 inédits « karma man et Let me sleep beside you » de 1967 ; « In the heat of the morning » produit cette fois ci par T.Visconti.

20 mars 1970 – David épouse Angie

Mai 1970 – Bowie lâche Ken Pitt et cherche un manager plus percutant, plus dur.

Le 26 Juin 1970 – Single de « Memory of a free festival » dont Bowie a récrit les arrangements. Mick Ronson est le lead guitar de ce morceau, beaucoup plus rock que sur le LP. Woody Woodmansey tient la batterie pour la 1ere fois.

David Bowie fait la connaissance de l’avocat Tony de Fries . Il deviendra son manager à la place de Ken Pitt. Il le restera 5 ans.



Eté 1970 - enregistrement du futur LP « The man who sold the world »
L’ingénieur du son est Ken Scott, le producteur Tony Visconti

Angie est enceinte.

Décembre 1970 – Sortie aux USA du LP « The man who sold the world ».


   

Janvier 1971 – 1er single du prochain LP
Face A :
Holy Holy
Face B :
Black contry rock

Janvier 1971 – tournée promotionnelle aux USA.
Tournée « scandaleuse », Bowie est habillé en femme.

Avril 1971 – sortie du LP en Angleterre.

Tony Visconti refuse de continuer à travailler avec Bowie, en partie à cause de Tony de Fries. Il le quitte donc pour travailler avec Marc Bolan.

Le 28 mai 1971 - Naissance de Ducan Zowie Haywood Jones.

5 Juin 1971 – show en direct à la BBC. Trevor Bolder est le nouveau bassiste.
Bowie interprète « Kooks » écrit pour Zowie et Angie.

Eté 1971 – composition du prochain LP « Hunky Dory ».

Tony de Fries négocie un nouveau contrat chez RCA.

1er août 1971 – Bowie se lie par contrat à Tony de Fries.

9 septembre 1971 – signature du contrat avec RCA à New York. Bowie en profite pour rencontrer Andy Warhol à la factory

septembre 1971 – le groupe de Bowie prend le nom de « The Spiders From Mars »

Automne 1971 - Enregistrement du nouvel LP « Ziggy Stardust » aux studios Tridents de Londres

17 Décembre 1971 – sortie du nouvel LP « Hunky Dory ».

   
3ème dans les charts anglais, 176ème aux USA.
Produit par l’ingénieur du son Ken Scott.

7 Janvier 1972 – sortie du single « Changes - Andy Warhol ».
66ème dans les charts anglais.

22 janvier 1972 – Bowie fait la couverture du Melody Maker habillé pour la 1ère fois en Ziggy. Il y déclare être gay.

30 janvier 1972 – 1er concert de la tournée Ziggy Stardust, tournée qui durera 18 mois.
 
8 février 1972 - Bowie et les spiders 3 titres pour l'emission "The Old Grey Whistle Test"


10 février 1972 – début officiel de la tournée Ziggy.

David Bowie : vocals, guitar
Mick Ronson : lead guitar
Trevor Bolder : bass guitar
Mick 'Woody' Woodmansey :drums

Le groupe donnera 94 concerts dans l’année. A partir du 20 avril, Matthew Fisher les rejoindra au piano. Il sera remplacé par Robin Lumley à partir du 2 juin, puis par Nicky Graham à partir du 1er aout.
Le 22 septembre, 1ere date américaine, Mike Garson rejoint le groupe.

28 avril 1972
– sortie du single « Starman – Suffragette city » tiré du prochain LP « Ziggy ».
10ème dans les charts anglais.

Juin 1972 – Sortie du LP « Ziggy Stardust and The Spiders from Mars ».

   
5ème dans les charts anglais, 75ème aux USA.
Produit par Ken Scott et Bowie.

5 juillet 1972 – Bowie et les Spiders chantent dans « Top of the pops »
Bowie s’y présente couvert de maquillage, les cheveux orange.

Juillet 1972 – Mott the hoople sort le single
« All the young dudes – One of the boys»
La face A est écrite par Bowie. il produit, arrange et assure les vocaux pour le single.
Le single sera n°3.

Eté 1972 – enregistrement du LP de Lou Reed « Transformer »
Bowie est co-producteur avec Mick Ronson et arrangeur.

19 / 20 août 1972 – 2 concerts triomphaux au Rainbow de Londres. Ces concerts sont exceptionnels car il s’agit d’une version particulière de « Ziggy » mis en scène par Lindsay Kemp.

Septembre 1972 – Bowie produit le LP de Mott the Hoople.
21ème dans les charts anglais.

Septembre 1972 – sortie du single
«John i’m only dancing – Hang on to you yourself ».
12ème dans les charts anglais.
Les USA ne sortiront pas ce titre, jugeant les propos trop « honteux », trop homosexuel.

Septembre 1972 – Bowie répète avec un 5ème spider, le pianiste Mike Garson pour le début de la tournée américaine.

28 septembre 1972 – concert au Carnigie Hall de New York.

 
Bowie écrit les titres du futur LP qui sera « Aladdin Sane ».

Novembre 1972 – sortie du single «The Jean Genie – Ziggy Stardust ».
2ème dans les charts anglais, 71ème aux USA.
Jean Genie sera présent sur le futur LP, mais dans une version remixée.

2 Décembre 1972 – fin de la tournée américaine et tournée anglaise
Appelé en urgence, Bowie mixe les bandes du futur LP d’Iggy Pop.

23 décembre 1972 – début d’une nouvelle série de concerts en Angleterre durant tous le mois de Janvier.

Janvier 1973 – 20 concerts aux USA, dont le 1er au Radio City Music Hall de New York.

Peu avant de partir au Japon, les Spiders demandent une augmentation. Malgré le succès et les sommes considérables gagnées, tous sont fauchés, Bowie compris… tous sauf un, De Fries et sa compagnie Mainman.

Février 1973 – concerts au Japon.



Mars 1973 – sortie du LP d’Iggy Pop « Ray Power » mixé par Bowie.

Avril 1973 – sortie du single « Drive in Saturday – Around and around ».
La face A préfigure le futur LP.
3ème dans les charts anglais.

Fin avril 1973 – retour en Europe. Conférence de presse à Paris pour la sortie du nouvel LP « Aladdin Sane », enregistré pendant la tournée US de janvier 73, mixé avant le départ pour le Japon.

Fin avril 1973 – sortie du LP « Aladdin Sane ».

 
1er dans les charts anglais, 17ème aux USA.
Produit par Ken Scott et Bowie.

début mai 1973 – début d’une nouvelle tournée anglaise longue de 40 dates.

3 juillet 1973 – lors du dernier concert de la tournée, Bowie annonce avant
« Rock’n’roll suicide » que ce concert est le dernier de la tournée et qu’il est également le dernier de Ziggy. Ce concert est le 170ème de la tournée Ziggy commencée en Février 1972.
C’est donc la fin des Spiders. Seul Mick Ronson restera aux cotés de Bowie.

Eté 1973 – enregistrement au Château d’Hérouville du LP « Pin ups ».
Bowie annonce son intention de créer une comédie musicale à partir du roman de George Orwell « 1984 ».

Septembre 1973 - sortie du single « Sorrow – Port of Amsterdam »
3ème dans les charts anglais

Octobre 1973 – sortie du LP « Pin Ups ».
 
 
1er dans les charts anglais, 23ème aux USA.
Produit par Ken Scott et Bowie.

18,19 et 20 octobre 1973 – enregistrement à Londres d’une emission pour NBC TV « The 1980 floor show » Bowie et les spiders jouent 2 extraits de Pin ups, space oddity, the jean genie et 1984 du futur LP. Bowie interprète en duo avec Marianne Faithfull « I’ve got you babe ».
Il s’agit de la dernière apparition des Spiders from Mars.
 

 

Fin 1973 – Bowie rencontre Carlos Alomar qui lui fait découvrir la musique noire.


Fin 1973 – Début 1974 – Enregistrement du LP « Diamond dogs » à Londres et Amsterdam. Bowie commence à consommer de la cocaïne. 6 mois plus tard, il sera complétement accro.

Bowie s’éloigne de plus en plus d’Angie. Il est très proche d’Amanda Lear en ce début d’année, ainsi que d’Ava Cherry.

Février 1974 – sortie du single « Rebel Rebel – Queen bitch ».

5ème dans les charts anglais.



Printemps 1974 – Bowie recrute une nouvelle assistante en la personne de Corinne Scwhabb dite « Coco ». Il s’installe aux U.S.A.

Avril 1974 – sortie du LP « Diamond Dogs ».
 
   
1er dans les charts anglais, 5ème dans les charts US.
Produit par Tony Visconti et Bowie.

Juin 1974 - sortie du single « Rebel Rebel – Lady grinning soul »
64ème dans les charts US.

14 Juin - 20 Juillet 1974 - Début de la tournée « Diamond dogs » aux USA, longue de 70 dates.
Alomar ayant refusé le salaire proposé par De Fries, Earl Slick devient le nouveau lead guitar.

 

8 au 15 juillet 1974 – concerts au Tower Theatre de Philadelphie. RCA et MainMan enregistrent les chansons qui figureront sur le LP David Live.
De même, les 2 concerts donnés au Madison Square Garden de New-York furent filmés. Ils demeurent à ce jour toujours inédits.

N’ayant pas été prévenus des enregistrements, les musiciens du groupe négocient une augmentation avec De Fries. Les négociations sont dures, mais finalement la somme obtenue est correcte.
Sauf que le somme ne sera véritablement versée que lorsque les musiciens auront entammé un procés envers Bowie, alors qu’ils sont toujours en tournée avec lui.

Bowie qui a d’énormes problèmes financiers découvre alors qu’il ne possède pas la moitié de MainMan comme il le croyait. Au contraire, il découvre qu’il est le seul à financer sur ses propres revenus la tournée en cours, avec ses nombreux techniciens et musiciens.

Eté / Automne 1974 – Bowie sombre dans la dépendance à la coke.
 

 

Eté 1974 – une équipe de la BBC rejoint Bowie aux USA et commence le tournage du documentaire « Cracked Actor».

Aout 1974 - dans l’intervalle des 6 semaines séparant les 2 parties de la tournée, Bowie décide de faire un nouvel album. Il se rend donc aux studios Sigma Sound à Philadelphie. MainMan ayant accepté son prix, Alomar fait partie des sessions du LP qui a failli s’appeler « The Gouster ». Les sessions se déroulent à un rythme effréné. La liste des morceaux de The Gouster sont :
John i’m only dancing, Somebody up there’s like me, It’s gonna be me, Who can i be now ? , Can you hear me ?, Y.A et Right.

Certaines versions de ces titres sont plus « soul » que celles figurant sur le LP Youg Americans.

2 Septembre – Décembre 1974 – la tournée devient « Philly Dogs tour ». Le show se simplifie, et Bowie y interprète des morceaux inédits du prochain LP. Le Show change d’aspect de semaine en semaine.
Quelques petits changements de musiciens interviennent, notamment l’arrivée de Carlos Alomar.

David Bowie: vocals
Earl Slick :guitar
Carlos Alomar :guitar (second leg only)
Herbie Flowers: bass (first leg only)
Willie Weeks: bass (second leg only)
Tony Newman: drums (first leg only)
Anthony Newark: drums (second leg only)
Warren Peace: backing vocals
Gui Andrisano: backing vocals (first leg only)
Michael Kamen: electric piano, moog, oboe
Pablo Rosario: percussion
David Sanborn: alto sax, flute
Richard Grando: baritone sax, flute
Mike Garson : piano, mellotron



Octobre 1974 –Mike Garson et son groupe font la 1ère partie des concerts. Concerts plus « soul », plus « funky »

Octobre 1974 – Sortie du LP « David Live » enregistré début juillet. Avant même sa sortie, David Live est déjà « largement dépassé ».
2ème dans les charts anglais, 8ème dans les charts US.

29 octobre 1974 – Bowie passe dans le Dick Cavett Show. Il y interprète 1984, Y. Americans et Footstompin.

 

 

Fin octobre 1974 – Bowie abandonne les décors de la tournée. La présentation de Bowie sur scène est plus sobre, plus sévère. Le spectacle est plus simple, plus soul…
Légère tension entre Alomar et Slick.

En Angleterre, pour la 1ere fois depuis 2 ans et demi, Bowie rate la 1ere place des charts avec son nouvel LP, David Live en l’occurrence. Son long séjour aux USA, et ses changements musicaux font qu’il est moins à l’apogée commerciale dans son pays. Le Diamond Dogs Tour prévu pour mai 1975 est annulé, le prix des places ayant été jugé trop élevé pour attirer le public.

Novembre 1974
– A Philadelphie, Bowie enregistre une version de « It’s hard to be a saint in the city » de Springsteen.


 

Fin 1974 – Bowie rencontre John Lennon à New York. Ils se plurent aussitôt et se retrouvèrent en studio avec Alomar. Par le fruit d’un heureux hasard et d’une inspiration inspirée, ils composent « Fame ». Les paroles sont une attaque contre la comédie « Starsystem » créée par MainMan.
Ils enregistrent également une reprise des Beatles : « Across the universe ».

Visconti étant en Angleterre occupé à mixer les bandes de « The gouster », il est absent de ces sessions.
Il sera encore plus déçu, lorsqu’il s’apercevra, à l’écoute de l’album qui sortira en mars 1975, qu’il avait été entièrement revu, restructuré et rebaptisé. Afin de laisser de la place à Fame et Across the universe , des titres ont disparu, comme « It’s gonna be me ». 
 


Fin 1974 – Bowie vit à New York. Il entame une procédure visant à se séparer de De Fries, aidé par l’avocat Mickael Lippman.

Janvier 1975 – Diffusion par la BBC du documentaire « Cracked Actor ».

29 janvier 1975 – Bowie annonce à RCA qu’il se sépare de MainMan et leur demande une avance pour Young Americans.
RCA et MainMan vont se disputer la propriété de l’album, retardant sa sortie.

Février 1975 – sortie du single « Young Americans – Suffragette city » en Angleterre.
18ème dans les charts.

 

Mars 1975 – sortie du single « Young americans – Knock on wood » aux USA.
28ème dans les charts.

1er avril 1975 – Après d’apres négociations, un accord est finalement trouvé permettant la sortie de l’album. Cet accord est terrible pour Bowie :
- De Fries a droit à la moitié des revenus de Bowie sur tous ses disques de Hunky à David Live, mais il a également droit à 16% de tous ces revenus brut jusqu’en 1982.

Avril 1975 – sortie du LP « Young Americans » produit par Visconti et Harry Maslin.


2ème dans les charts anglais, 9ème dans les charts US.

Ayant vu le documentaire « Cracked actor » le réalisateur Nicolas Roeg rencontre Bowie à New York afin de lui proposer le 1er rôle dans son prochain film « The man who fell to earth ».

Mai 1975 – Bowie consomme de la coke en quantité astronomique. Il est toujours marié à Angie mais elle vit en Angleterre. Il fréquente Ava Cherry. Mickael Lippman devient son manager.
Il quitte New York pour Los Angeles.

Juin 1975 – sortie du single « Fame- Right ».
17ème dans les charts anglais, 1er dans les charts US.

Juin à Aout 1975 – tournage au nouveau Mexique du film « L’homme qui venait d’ailleurs ».

 

Eté 1975 – Bowie accro à la coke commence à perdre pied. Squelettique, il se nourrit de poivrons rouges et verts accompagnés de lait. Son état mental s’aggrave et il se trouve de plus en plus souvent dans un état hallucinogène. Le plus dramatique est ses affirmations à peine voilées de son admiration pour la théâtralité de Hitler et des nazis.

Septembre / Novembre 1975 - Bowie fonce au Cherokee Studios pour travailler sur un prochain album « Station to station ». Il s’entoure de Carlos Alomar, Earl Slick, Dennis Davis (batterie) Georges Murray (basse) et Roy Bittan au piano.
Tony Visconti n’est pas contacté par Bowie pour en être le producteur.

Automne 1975 – Pour la 1er fois de sa carrière, Bowie est 1er dans les charts anglais avec « Space Oddity », ressorti par RCA en maxi-single avec en verso " Changes " et une chanson inédite « Velvet Goldmine ». A noter que Bowie n’avait pas donné son accord pour que ce titre sorte.


 

Automne 1975 – Pendant 5 semaines, Bowie, accompagné de Paul Buckmaster travaille sur la bande sonore de « L’homme qui venait d’ailleurs ». Leur centre d’interêt du moment est le groupe allemand Kraftwerk.
Un seul morceau sortira de ces sessions… « Subterraneans » sur l’album « Low », 1 an plus tard.
Pour des raisons inconnues à ce jour, la musique composée ne sera pas retenue pour le film. Mickael Lippman, manager de Bowie, ne tardera pas à en payer les frais.
 

 

4 novembre 1975 - Bowie enregistre l’émission Soul Train, et se trompe dans les paroles de son prochain single « Golden Years ».



17 Novembre 1975 – sortie du single « Golden years – Can you hear me ».
5ème dans les charts anglais, 10ème dans les charts US.


23 Novembre 1975 - Durant la même période, il chante « Fame » dans The Cher Show , et en duo avec Cher « Can you hear me ».



28 Novembre 1975 - Au cours d’une interview donnée à Russel Harty, retransmise par satellite, Bowie annonce le début de sa prochaine tournée mondiale pour Février 1976. Bowie est cocaïné à mort durant cette interview. 

 

Fin Décembre 1975 – Bowie quitte définitivement L.A et passe le nouvel an à la Jamaïque afin de préparer sa prochaine tournée mondiale. Les musiciens du dernier album l’accompagnent, sauf Roy Bittan remplacé par Tony Kaye.
Bowie n’étant pas satisfait de l’organisation se sépare de son manager Mickael Lippman.
Pat Gibbons, l’adjoint de Lippman le remplace.

27 janvier 1976 – Bowie intente un procés envers Mickael Lippman, qu’il accuse d’avoir perçu une commission de 15% au lieu des 10% habituels et réclame 2 millions de dollars de dommages et interêts. A son tour, Lippman réclamera la même somme. Il obtiendra gain de gause durant l’été 1976 lors d’une réunion à Paris en acceptant une somme inférieure.

Juste avant le début de la tournée, Earl Slick et Patt Gibbons ne se mettent pas d’accord. Earl Slick, déclarant forfait sera remplacé par un jeune canadien inconnu Stacy Haydon.

Bowie passe dans l’émission « The Dinah Shore show » et interprete « 5 years » et « stay » du prochain LP. 




23 Janvier 1976 – sortie du LP « Station to station ».


Produit par H.Maslin et Bowie.
5ème dans les charts anglais, 3ème dans les charts US.

2 Février 1976 – début de la tournée à Vancouver. Après les USA, Bowie jouera en Europe pour la 1ère fois en France, Allemagne, Suisse, Belgique, Hollande et Scandinavie. La tournée se termine en juin en Angleterre où il n’a plus joué depuis 1973.
Les musiciens de la tournée sont : Stacy Haydon et Carlos Alomar (guitares) Dennis Davis (batterie) Georges Murray (basse) Tony Kaye (piano).
Durant cette tournée, Bowie interprète pour la 1ere fois « Sister midnight » qu’il offrira plus tard à Iggy Pop. Ce dernier accompagne Bowie pendant la tournée. Bowie donnera 64 shows.

26 mars 1976 – fin de la tournée américaine.

7 Avril 1976 – début de la tournée européenne.


26 avril 1976 – Bowie aurait déclaré : « je suis la seule alternative au 1er ministre anglais. La Grande Bretagne pourrait bénéficier d’un leader fasciste ».

Mai 1976 – sortie de la compilation « Changesonebowie ».
2ème dans les charts anglais, 10ème dans les charts US.

2 mai 1976 – absent depuis 2 ans, Bowie revient en Angleterre, à la Victoria Station. Quelques clichés, flous, montrent Bowie, debout à l’arriére d’une limousine décapotable, saluant la foule. Le salut ressemble « vaguement » au salut hitlérien.
Le NME déclenche les hostilités en publiant une photo sous le titre Heil and Farewell (heil et adieu). Sur la photo Bowie a bien le bras tendu, mais ses doigts sont repliés et non tendus.



3 / 8 mai 1976 – Bowie donne 6 concerts triomphaux à Londres, les 1ers depuis 3 ans.
A la fin d’un des concerts londonien, Bowie rencontre Brian Eno.

18 mai 1976 – dernier concert de la tournée Thin White Duke à Paris.

Bowie, déterminé à se débarrasser de sa dépendance à la drogue, décide de regagner l’Europe. Il s’installe près de Blonay, sur la rive nord du lac de Genève en compagnie d’Angie et Zowie.
Tout d’abord le choix de la Suisse est financier. Bowie ayant été exploité décide de s’installer dans un pays fiscalement intéressant. De plus, il s’éloigne définitivement des trafiquants, revendeurs et autres parasites qui s’étaient accrochés à lui aux USA.
 
Juin 1976 – sortie en Angleterre du film « L’homme qui venait d’ailleurs »
 
Juillet 1976 - Bowie et Iggy Pop s’installe au Château d’Hérouville pour y passer quelques jours de vacances. Ils travaillent également sur le prochain LP d’Iggy « The idiot ».

Aout 1976 - Bowie, Iggy et l'ingénieur du son du château terminent l’enregistrement de l’album d'Iggy dans un studio munichois puis aux Studios Hansa de Berlin 

Septembre 1976 – Bowie et Eno enregistrent le prochain LP « Low » en France au château d’Hérouville. Tony Visconti est rappelé à la production.
Les musiciens sont :
Brian Eno claviers, choeurs
Carlos Alomar guitare
Roy Young claviers
George Murray basse
Ricky Gardener guitare
Dennis Davis batterie

Durant l’enregistrement, Visconti accompagne Bowie à Paris pour les négociations dans le cadre du procès intenté contre Mickael Lippman.

Octobre 1976 - Bowie n’aimant pas sa maison suisse s’installe à Berlin en compagnie d’Iggy Pop et de Coco.


Leur désintoxication ne se passe pas sans problèmes. Bowie, en ces 1er mois passés à Berlin boit énormément. Quelques photos de l’époque le voient porter une moustache, une chemise à carreaux… anonyme dans la ville depuis bien longtemps.
Angie n’aimant pas Berlin, ne vient jamais et reste en Suisse.

 
Octobre 1976 - Bowie et Eno termine l'enregistrement de 'Low' à Berlin dans les studios Hensa. 

8 janvier 1977 – Bowie a 30 ans.

14 Janvier 1977 – RCA se décide à sortir le LP « Low ».Produit par Tony Visconti.

2ème dans les charts anglais et 11ème dans les charts US.

Le 1er single de l’album « Sound and vision » grimpe jusqu’à la 3ème place des charts. C’est le plus gros tube de Bowie depuis « Sorrow » en 1973.

Bowie décide de partir en tournée… mais pas pour promouvoir un de ses albums. Il sera musicien (aux claviers) dans le nouveau tour d’Iggy Pop.
 
Février 1977 - Répétitions du 'Iggy Pop Tour' dans un studio berlinois.

1 mars 1977 – 1er concert des 26 de la nouvelle tournée d’Iggy Pop. En plus de Bowie, les musiciens sont
Carlos Alomar et Ricky Gardener (guitares), Tony Sales (basse) et Hunt Sales (batterie).
Le groupe donne 6 concerts en Angleterre avant de partir aux USA pour 19 dates.


18 Mars 1977 – sortie du LP d’Iggy Pop « The Idiot ». La photo de la pochette est de Bowie ( ou d'Andy Kent)



16 avril 1977 – fin de la tournée d’Iggy.
 
Fin Avril/ Mai 1977 - Bowie retourne à Berlin travailler sur le prochain LP d’Iggy « Lust for life ».
 
Juin 1977 – Bowie enregistre son prochain LP à Berlin « Heroes ». L’équipe est la même que pour « low ». Robert Fripp viendra 2 jours en studio pour assurer les guitares

 
27 juin 1977 - Bowie apparait dans le journal télévisé d'Yves Mourousi. Il est également interviewé par Danielle Gilbert.

Juillet 1977 – Bowie participe à la 1ère de « L’homme qui venait d’ailleurs » à Paris

A Berlin, Bowie va de mieux en mieux. Il redevient «humain ». Il se découvre un passion pour la peinture.
Au contraire de « Low », Bowie rencontre la presse pour la sortie de « Heroes ».

 

9 septembre 1977 - Bowie retrouve Marc Bolan pour l’enregistrement de son show 'Marc', il interprète son futur single « Heroes » et en duo avec Bolan «Standing next to you ».


9 Septembre 1977 – sortie du nouvel LP d’Iggy « Lust for life ».

11 Septembre 1977 -Bowie participe à l’enregistrement du  Bing Crosby’s merrie olde christmas. Il chante « Heroes » et en duo avec Crosby « Peace en earth/ Little drummer boy ».

16 Septembre 1977 - Une semaine après l’enregistrement de « Marc », Bolan se tue en voiture. Bowie assiste aux obsèques le 20 septembre.


  


23 Septembre 1977 – sortie du single « Heroes – V2 scheinder ».
15ème dans les charts anglais, 24ème dans les charts US.
 
Octobre 1977 - Bowie parcoure l'Europe afin de promouvoir son nouvel album.
 
14 Octobre 1977 – sortie du LP « Heroes ».Produit par Tony Visconti.


3ème dans les charts anglais, 35ème dans les charts US.
Bowie assure la promotion de l’album.

14 Octobre 1977 – mort de Bing Crosby.
 
16 Octobre 1977 - Bowie est invité dans une emission de Michel Drucker.
 
Fin Octobre 1977 - Bowie quitte l'Europe pour visiter l'Afrique et plus particulièrement le Kenya. Son fils l'accompagne.  
 
Fin Novembre 1977 - Bowie enregistre une nouvelle version de 'Pierre et le loup' de Prokofiev.

 
Décembre 1977 - Bowie est à New-York pour la promotion de 'Heroes' 

Janvier 1978 – Rupture définitive d’avec Angie. Bowie quitte la maison suisse avec Zowie (Joey) et sa nounou et retourne à Berlin où il doit commencer le tournage de son prochain film.
Angie, à court d’argent, vend son histoire au Sunday mirror. Elle prétend que Bowie emmène illégalement son fils.

Janvier 1978 – Bowie tourne dans le film « Just a gigolo ».
Cherchant un nouveau guitariste pour sa prochaine tournée, Eno parle à Bowie du guitariste de Franck Zappa actuellement en tournée. Un certain Adrian Belew.
De passage à Berlin, Bowie en compagnie d’Iggy assiste au concert.
Belew saluant Bowie se voit invité à faire partie de son nouveau groupe afin de partir en tournée.
 
20 Février 1978 - Bowie annonce le début d'une nouvelle tournée prévue pour le mois prochain.

Fin Février 1978 - Bowie est en vacances au Kenya.

16 Mars 1978 - début des répétitions de la tournée « Stage ». Elles se déroulent à Dallas.

29 Mars au 9 Mai 1978 – début de la nouvelle tournée longue de 77 concerts. Les concerts débutent aux USA.
Carlos Alomar et Adrian Belew sont aux guitares. Dennis Davis (batterie),Simon House (electric violin)
Sean Mayes -- piano, string ensemble, background vocals
Georges Murray -- bass guitar, background vocals
Roger Powell -- keyboards and synthesizer, background vocals

 
Bowie va mieux. Pour la 1ere fois depuis bien longtemps, il n’a plus besoin de coke pour se présenter sur scène. Malgré tout, son état mental n’était pas complétement remis de toutes ces années de folie, et il était fréquent qu’il ait des troubles du comportement.
Entre les musiciens, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Ayant pris de l’assurance avec la tournée Iggy, Alomar veut sa part de gloire. Il accepte mal les parties de guitare jouées par Belew. De plus, les musiciens découvrent qu’ils ne sont pas tous payés pareils.
 
6 mai 1978 - Enregistrement du live de la tournée 'Stage' à Boston.
 
14 Mai 1978 – La tournée reprend en Europe, en Allemagne.
 
21 Mai 1978 - Bowie enregistre l’émission Musikladen dans les studios TV à Breme.  

Mai 1978 – sortie de Pierre et le Loup de Prokofief avec Bowie en narrateur.
 
 
23 mai 1978 - La veille des concerts parisiens, Bowie est à Cannes pendant le festival du film. Il assiste à la projection de 'Just a Gigolo'.
 
1er juillet 1978 – Fin de la tournée Européenne.
 
4 aout 1978 - Diffusion de l'émission Musikladen enregistré en Mai dernier.
 

La sortie du double album live « Stage » fut retardée de plusieurs semaines. Bowie voulait qu’il compte pour 2 dans le compte de ses obligations, RCA s’y opposant.

Septembre 1978 - Profitant d’une pause dans la tournée, Bowie prépare un nouvel album, la dernière partie de la trilogie entreprise avec Brian Eno. Il s’enferme avec son groupe au Mountain studio en Suisse. L’album ébauché en Suisse sera enregistré plus tard à New York. Les "basics" (drums, bass, quelques guitares et claviers) y sont enregistrés.
Ensuite le travail est repris en Mars 1979 à New York (Power Plant Studios), avec l'enregistrement des voix, quelques overdubs et le mix.

8 Septembre 1978 – Sortie du Live « Stage ».
5ème dans les charts anglais, 44ème dans les charts US.

 

25 Septembre 1978 - Bowie est à Paris pour des sessions photos pour Vogue Italie. Il porte une barbe.



8 octobre 1978 - Mort de Jacques Brel.

11 Novembre 1978 – Reprise de la tournée en Australie et Nouvelle Zélande. Pour la 1ere fois de sa carrière, Bowie donne quelques concerts en plein air. Roger Powell est remplacé par l'Australien Denis Garcia.
 
16 Novembre 1978 - Première du film 'Just a gigolo' à Berlin.
 
6 Décembre 1978 – 1er des 5 concerts donnés au Japon. 
 
12 décembre 1978 – Fin de la tournée « Stage ».

Noël 1978 – Bowie passe les fête de fin d’année à Tokyo. Il prend ensuite des vacances à Kyoto avec Zowie, appelé depuis Joey.
 
Février 1978 - Bowie est à Londres pour la promotion de 'Just a gigolo'.
 
Mars 1979 – Bowie termine l'enregistrement de son futur album à New York « Lodger » en compagnie de Tony Visconti.

10 Avril 1979 – Bowie est à Londres. Il rencontre les médias et commence la promo de 'Lodger'.

21 Avril 1979 – un journaliste du Melody Marker rapporte l’anecdote d’une violente dispute entre Bowie et Lou Reed.
 
23 Avril 1979 - Bowie interprète « Boys keep swinging » au Kenny Everett Show.



27 Avril 1979 – sortie du single « Boys keep swinging – Fantastic voyage »
7ème dans les charts anglais.

18 Mai 1979 – sortie du LP « Lodger ».Produit par Bowie et Tony Visconti.

4ème dans les charts anglais, 20ème dans les charts US.

Pour le clip de "Boys keep swinging", Bowie se travesti en 3 « vamp ». Lors de ses premières diffusions le clip crée un choc comparable à celui de Ziggy.

 

27 Mai 1979 - Bowie retourne à New York.

 

31 Aout 1979 - Lors d'un festival à Edinburgh, le film de D.A Pennebaker enregistré le lors du dernier concert Ziggy est diffusé pour la 1ere fois.

 

Septembre 1979 - Bowie est à Londres. Il enregistre une version accoustique de « Space oddity » pour le Kenny Everett New Year’s Eve Show qui sera diffusé le 31 décembre 1979.

 

15 Décembre 1979 - Bowie enregistre 3 titres pour le Saturday Night Live, en compagnie de Klaus Naomi et Joey Arias. "The man who sold the world", "Boys keep swinging" et "TVC 15". Bowie porte un costume différent pour les 3 titres. Emballé dans un manteau en carton pour "TMWSTW", en tailleur jupe pour "TVC 15", et un trucage greffe son visage sur un corps de marionnette pour "Boys keep swinging".
L'emission sera diffusée le 5 Janvier 1980.

 

Noël 1979 – Bowie assiste à une représentation de la pièce de théâtre « the Elephant Man ».
Le metteur en scéne Jack Hofsiss propose à Bowie de reprendre le rôle à partir de l’été prochain pour une tournée passant par Denver, Chicago et finissant à Broadway.

Repost 0